avr.
2017

Les Éclaireurs, recette de vulgarisation scientifique sans gros mots

IFREMER

Les Éclaireurs, recette de vulgarisation scientifique sans gros mots

Après avoir réalisé la communication classique du projet COSELMAR (Université de Nantes, IFREMER) à destination du monde scientifique et des partenaires institutionnels, s’est posée la question de la vulgarisation auprès du grand public.

Connaissance et protection de la biodiversité, économie de la pêche, risques de submersion, invasion et valorisation des algues, etc., autant de sujets qui peuvent interpeller les citoyens.

Cyanéa a proposé aux scientifiques le projet Les Eclaireurs, une websérie décalée et interactive en 4 épisodes.

Décalée car volontairement drôle, voire grinçante, qu’il s’agisse d’une enquête policière en bord de mer où l’on doit interroger huîtres, bécasseaux et autres organismes, d’un déjeuner romantique qui tourne mal, d’un film d’horreur à base de monstre d’algues ou encore d’une parodie d’émission de télé réalité.
Interactive car c’est au public de choisir le scénario qu’il va regarder. Plusieurs moments de choix ponctuent ainsi les épisodes, pour rendre le visionnage plus ludique mais aussi pour faire comprendre que les choix de chacun sont importants pour le futur de la mer et du littoral.
 


Une conception participative

L’écriture des épisodes s’est appuyée sur des ateliers de co-construction réunissant une équipe de scénaristes et un noyau dur de scientifiques. Jérôme Fihey de Cyanéa a, pour cette phase d’écriture, cherché main forte auprès de Maxime Labat et Maxime Devige, deux médiateurs scientifiques ainsi que de l’entreprise Casus Ludi, spécialiste du newsgame et du serious game.
Les 24 et 25 janvier, et 2 et 3 février 2017, une centaine d’étudiants d’AGR, l’Ecole de l’image (webdesign), de Polytech, Université de Nantes (informatique) et d’Audencia SciencesCom (médias) ainsi que 11 porteurs de projets (médias, collectivités locales, agences…) ont croisé leurs compétences avec l’objectif de raconter des histoires à partir de données. COSELMAR faisait partie des 11 porteurs de projet pour la création de datavisualisations pour la web-série « Les Éclaireurs ». A partir des données brutes fournies par les chercheurs, et après un briefing, les étudiants ont planché durant 4 jours à l’élaboration de datavisualisations diffusées ensuite sur le site.

Une restitution en ligne mais aussi sur le terrain

Pour toucher un large public, nous avons fait la part belle au numérique : vidéos sur la chaîne Youtube de l’Université de Nantes, site web dédié réunissant les épisodes, des interviews vidéos des chercheurs ou encore des articles écrits par le journal Le Marin et page Facebook alimentée quotidiennement pendant le mois et demi de diffusion de la websérie.
Mais puisque le digital n’est rien sans l’humain, les éclaireurs ont souhaité arpenter littéralement le terrain, comme ils l’ont fait dans le cadre du projet de recherche COSELMAR. 5 soirées, 5 temps forts ponctuent ainsi la diffusion de la web-série et permettent aux publics des Pays de la Loire de découvrir les épisodes près de chez eux, en Loire-Atlantique (Nantes et Le Croisic) et en Vendée (Les Sables d’Olonne et Notre-Dame-de-Monts). Les citoyens peuvent dialoguer en direct avec les chercheurs et les partenaires du projet COSELMAR.

Dans la même catégorie